Comment déclarer un vice caché ?

par courrier recommandé avec accusé de réception dans le délai de 30 jours suivant sa survenance, accompagné de :
– la promesse de vente passée avec le vendeur
– l’acte authentique d’achat
– l’ensemble des diagnostics réalisés au stade de la promesse (diagnostics AMIANTE ; PLOMB ; ERNMT ; TERMITES ; MERULE (le cas échéant) ; métrage LOI CARREZ ; de performance énergétique (DPE) ; ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (le cas échéant) ; ELECTRICTE (le cas échéant) ; RADON (le cas échéant)) ;
– les assurances professionnelles valables à la date de réalisation du diagnostic pour l’ensemble des diagnostiqueurs missionnés;
– un procès-verbal de constat, dressé par un huissier de justice, décrivant le ou les défaut(s) matériel(s) ou le ou les désordre(s) matériel(s) affectant le Bien Immobilier Garanti ;
– le certificat d’entretien annuel (réalisé par un professionnel) pour les éléments d’équipement permettant de chauffer l’air.