Vous avez trouvé le bien immobilier de vos rêves et vous êtes prêt à contracter un crédit immobilier avec une assurance, et même signer l’acte de vente ! Mais avez-vous anticipé toutes vos dépenses ? L’assurance emprunteur coûte souvent cher, comment déjouer ces frais ? Il reste tant de choses à régler ! Vous trouverez dans cet article quelques trucs et astuces pour anticiper et éviter les mauvaises surprises qui viendraient ternir votre beau projet immobilier.

Bien choisir son assurance de prêt

Il est important de choisir une bonne assurance, qui vous couvre correctement grâce à l’assurance décès invalidité (entre autres). En effet, le coût de l’assurance s’ajoute au coût du prêt : l’assurance emprunteur est inclue dans le taux immobilier global. Cependant, celle-ci est indispensable. L’assurance est une garantie pour la banque : en cas de problème, vous assurez à votre prêteur que le remboursement continuera d’être effectué.

L’assurance emprunteur est-elle obligatoire ?

L’assurance emprunteur n’est pas vraiment obligatoire en théorie mais dans les faits, si ! Ne pensez pas que vous allez vous défiler et ne pas payer d’assurance emprunteur ! Aucune banque ne vous prêtera votre crédit immobilier si vous ne lui fournissez pas comme garantie l’assurance.

Le prix d’une assurance de prêt 

Le prix d’une assurance de prêt dépend surtout de votre profil emprunteur : si vous êtes un emprunteur à risque, si vous avez des soucis de santé ou si vous exercez un métier à risques, votre assurance vous coûtera plus cher. Voici quelques critères qui déterminent l’assurance emprunteur :

  • votre âge
  • votre état de santé
  • les enfants à charge
  • si vous travaillez dans le public ou le privé
  • votre salaire annuel net (primes incluses)
  • si vous êtes fumeur
  • si vous avez déjà des crédits en cours

Et oui, si vous êtes fumeur, votre taux d’assurance de prêt sera plus élevé !

S’aider d’un comparateur de prêt immobilier

Le taux d’assurance a un véritable impact dans le montant de vos mensualités de prêt immobilier. C’est pourquoi il est préférable de s’aider d’un comparateur de taux immobilier comme ici. Vous pouvez très bien avoir recours à une simulation de prêt immobilier en ligne également, ce qui vous aidera à anticiper les frais d’assurance. Sinon, vous pouvez utiliser un comparateur d’assurances pour prêts immobiliers et comparer les différents prix de taux d’assurance proposés par les banques ou les compagnies d’assurance. Vous trouverez ci-dessous un comparateur des taux d’assurance proposés par les banques et un comparateur des taux d’assurance proposés par les compagnies pour vous aider.

Comparateur des taux d’assurance de prêt immobilier proposés par les banques

Organisme bancaireAge de l’emprunteur
30 ans40 ans50 ans60 ans
Crédit Agricole0.36%0.42%0.55%0.72%
Banque populaire0.30%0.35%0.45%0.65%
BNP Paribas0.26%0.45%0.50%0.74%
LCL0.36%0.45%0.58%0.75%
Société Générale0.32%0.40%0.59%0.92%
Crédit mutuel0.36%0.43%0.57%0.70%

Comparateur des taux d’assurance de prêt immobilier proposées par les compagnies d’assurances

AssureurAge de l’emprunteur
30 ans40 ans50 ans60 ans
Generali0.15%0.27%0.33%0.56%
AXA0.12%0.25%0.35%0.64%
April0.12%0.24%0.34%0.64%
Malakoff Mederic0.10%0.26%0.34%0.51%

Comment faire quelques économies ?

Pour ne pas vous faire avoir et payer une assurance trop chère, vous devez faire jouer la concurrence entre les banques et les compagnies d’assurance. Depuis 2010, avec la Loi Lagarde, la délégation d’assurance est autorisée et vous pouvez ainsi contracter une assurance dans une compagnie d’assurance et non pas directement avec votre banque. Faites attention également aux garanties proposées : vérifiez que vous êtes bien assuré !

Si votre assurance de prêt immobilier vous coûte trop cher, il est toujours possible de la changer grâce à la loi Hamon et à l’amendement Bourquin. Vous pouvez renégocier votre taux d’assurance soit durant votre première année suite à la signature de votre prêt, soit chaque année à la date de signature de votre prêt.

Pour faire des économies, pensez également à :

  • négocier les pénalités de remboursement anticipé
  • vérifier vos frais de dossier
  • trouver une garantie moins chère
  • choisir le cautionnement plutôt que l’hypothèque car cela est moins cher

Peur de ne pas réussir à trouver ou négocier le taux d’assurance le mieux adapté à votre projet immobilier ? Vous pouvez vous en remettre à un courtier immobilier pour négocier au mieux votre taux d’assurance.

Faire appel à un courtier immobilier à Lille

Vous pouvez faire appel à un courtier immobilier, celui-ci vous aidera à négocier un taux moins élevé et à déceler les failles s’il y a. Il sera votre conseiller pour ne pas vous faire avoir. Si vous habitez Lille par exemple, vous pouvez faire appel à un courtier immobilier à Lille pour votre assurance. Ainsi, il négocie avec les banques et compagnies comme Generali (juste ici) avec lesquelles il a à faire à Lille et dans la région du Nord-Pas-de-Calais. Sachez qu’à Lille, 40% des crédits immobiliers ont été négocié par l’intermédiaire d’un courtier.